La musique peut-elle être gratuite ?

Plus jeune, je passais des heures à la FNAC à découvrir les albums en libre écoute et je sortais souvent du magasin avec une centaine d’euros en moins… Aussitôt rentrée chez moi, j’allumais ma chaîne hifi, ouvrais le boîtier du CD puis la pochette en espérant que les paroles soient incluses. Je m’installais profondément dans mon canapé ou sur mon lit et profitais de cet album que je venais d’acheter pour une dizaine ou une quinzaine d’euros. 

Aujourd’hui, les choses sont différentes…

Honnêtement, je n’ai pas acheté de musique depuis longtemps. Pourtant, je découvre tous les jours des artistes talentueux. Si Fiona Apple sort un de ses rares albums demain je vais me précipiter pour l’acheter, de même que pour d’autres artistes que j’affectionne particulièrement. Cependant dans la majorité des cas, je passe principalement par Spotify ou Youtube. En tout cas, je ne paie jamais pour de la musique dématérialisée et pourtant je suis une passionnée…

L’industrie et la consommation de musique change, il est donc désormais nécessaire de s’adapter… 

Alors faut-il faire payer les gens pour nos chansons à l’heure où ils peuvent les écouter gratuitement ? Evidemment, si nous parlons d’un CD physique, avec le travail d’artwork, les photos, les paroles… Il s’agit d’un objet précieux à conserver, d’un souvenir. Mais pour la musique dématérialisée, je ne suis pas sûre que ce soit la seule solution.

Il ne faut pas oublier que produire un EP ou un album coûte du temps et de l’argent. Sans oublier les clips, l’achat de nouveau matériel et la promotion pour que notre musique puisse arriver jusqu’aux oreilles du public… Alors comment financer tout cela si elle devient gratuite ? 

Amanda Palmer - l'art de demander

Plusieurs artistes ont déjà choisi cette option comme Amanda Palmer qui a même écrit un livre à ce sujet : L’art de demander. Après avoir décidé de quitter son label et de reprendre son indépendance , elle a obtenu plus d’un million de dollars via Kickstarter grâce à ses fans. Aujourd’hui, elle enregistre régulièrement de nouvelles chansons à l’aide du site Web de financement participatif Patreon. En 2007, Radiohead a proposé de télécharger son album In Rainbows, contre une contribution libre de l’internaute. Il y a quelques années, Trent Reznor (Nine Inch Nails) a décidé de mettre en ligne gratuitement tout ce qu’il enregistrait.

Les artistes sont de plus en plus nombreux à essayer de nouveaux modèles marketing. Aujourd’hui, de nombreuses plateformes permettent au public d’aider financièrement l’artiste de leur choix : Tipeee, Patreon, Kiss Kiss Bank Bank, Ulule

Quant à moi je n’ai pas la notoriété de Radiohead, de Fiona Apple ou d’Amanda Palmer. Je suis une artiste indépendante qui cherche avant tout à ce qu’une majorité de personnes entendent sa musique.

C’est pourquoi, j’ai décidé de laisser ma musique à prix libre sur Bandcamp. Vous pouvez la télécharger gratuitement ou contribuer par la somme de votre choix. Il est également possible de m’aider sur la plateforme française de financement participatif Tipeee.

Partagez la musique afin qu’elle soit entendue par le plus grand nombre. C’est ce qui, à mon avis, reste le plus important pour un artiste émergent. Et si vous appréciez le travail et souhaitez en entendre d’avantage, n’hésitez pas à contribuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *