O de Damien Rice

Ah Damien Rice !! Sûrement l’un des artistes qui m’a le plus inspirée et je suis loin d’être la seule. J’ai eu la chance de le voir pour la première fois en concert il y a quelques mois à l’Olympia dans le cadre d’une soirée pour Amnesty International. Même s’il n’avait pas sorti d’album depuis longtemps, même s’il suit son petit bonhomme de chemin loin des médias, nous nous sommes tous rués sur les places. La première partie était la charmante Pomme, une autre artiste folk qui chante français ! J’ai appris après coup qu’il avait chanté après le concert sur le trottoir avec la chorale pour les chanceux restés sur place jusque là. Malheureusement ce n’était pas mon cas…

 

 

Revenons sur la genèse de son magnifique premier album 0 qui m’a permis de le découvrir. En 1998, Damien décide de se séparer de son groupe the Juniter dont il était chanteur. Pourquoi ? Tout simplement car il ne voulait faire aucun compromis artistique et n’était pas d’accord avec le label qui s’occupait alors d’eux. Le groupe continuera sans lui sous le nom Bell X1.
Il décide de partir voyager en 1999 à travers l’Europe avant de revenir à Dublin. Il envoie des maquettes à son cousin David Arnold  (compositeur entre autres de 5 James Bond) qui transmet ces enregistrements à plusieurs éditeurs mais sans succès… Emballé par ces démos, David décide de l’aider à mettre en place un studio d’enregistrement mobile afin qu’il puisse lui-même s’enregistrer.

 

 

Ceci convient parfaitement à Damien Rice. Suite à son expérience avec Juniper, il veut enregistrer sa musique sans l’aide d’un label afin de ne pas avoir à faire de compromis. Son père l’aide financièrement avec un prêt de $500 afin de pouvoir terminer cet album. Grâce à son studio mobile Damien peut enregistrer où bon lui semble : Paris, Londres, Celbridge, comme  par exemple le titre Eskimo dans l’appartement d’amis dans notre capitale. Certains parisiens d’entre vous l’ont peut être croisé dans le métro avec tout son matériel, les micros par dessus la tête !
Il utilise le multitrack recording pour superposer des enregistrements réalisés dans différents endroits, à différents moments et créer des nappes afin de réaliser un crescendo dans plusieurs chansons.
Il aura fallu 2 ans de travail à Damien Rice afin de réaliser ce 1er album. Il sera vite récompensé.

 

 

En septembre 2001, il sort  The blowers daughter  tout en continuant à travailler sur l’album. C’est un succès! Le single se place dans les meilleures ventes. Son album 0 sort l’année suivante et se retrouve directement en 7ème place des ventes en Irlande. Les tournées dans les clubs du pays et le bouche à oreille auront grandement participé à ce succès.

Sa musique a de nombreuses fois été utilisée dans des films et séries. Celle qui aidera à lancer sa carrière est le film Closer de Mike Nichols en 2004 qui choisit le titre  The blower’s daughter. L’entêtant  « I can’t my eyes off of you » ne s’oublie pas facilement et beaucoup tombent alors sous le charme de cette magnifique musique.

 

 

Damien Rice sait aussi très bien s’entourer. L’autre personnage emblématique de ce disque est Lisa Hannigan. Sa sublime voix se mêle à merveille avec celle de Damien. Au départ elle ne devait faire que les choeurs puis son rôle a pris une nature de plus en plus importante dans les chansons de cet album. La fin du dernier titre Eskimo est quant à elle interprétée en finnois par la chanteuse d’opéra irlandaise Doreen Curran qui termine en apothéose un morceau entamé tout en douceur par la voix de Damien . Le violoncelle joué par Vyvienne Long a également une belle part dans cet album. Le pianiste français Jean Meunier fait quant à lui  une improvisation sur Cheers darling .

J’ai dû écouter un bon millier de fois les 10 morceaux qui composent cet album et je ne m’en lasse toujours pas. Damien Rice est un très grand songwriter d’une rare puissance émotionnelle.
Alors si vous ne connaissez pas ce magnifique album, fermez les yeux et laissez-vous emporter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *