Pieces of you de Jewel

Cet album fait partie des déclencheurs pour moi. Une jeune fille, quasi adolescente, seule avec sa guitare était capable d’écrire et composer brillamment, jouer seule sur scène… Elle écrit la majeure partie des chansons de cet album entre l’âge de 16 et 19 ans.

C’est à mon avis le meilleur album de Jewel à ce jour. Et nous avons le même nom ! Bon OK pas dans les mêmes langues par contre… Jewel (en anglais) comme Klervia (en breton) signifie bijou ! Beaucoup d’entre vous ne doivent pas la connaître. Jewel est une songwriter américaine qui a passé la plus grande partie de sa jeunesse en Alaska.

Elle se produit dès l’âge de 6 ans avec son père Atz Kilcher sur les scènes à Anchorage devant un public de touristes. En 1989, elle interprète “Over the Rainbow” au “End of
Road Show”, une émission radiophonique de Tom Bodet, très populaire en Alaska.  Jewel commence à apprendre la guitare à 16 ans et se met aussitôt à écrire des chansons. « J’ai utilisé les 4 mêmes accords encore et encore et ai commencé à improviser des paroles dessus” raconte-t-elle à propos de ‘who will save your soul’

 

 
Installée à San Diego en Californie, elle se met à jouer régulièrement ce qui lui permet de développer son public. De nombreux détecteurs de talents de labels se montrent alors intéressés. Parmi eux, Jenny Price d’Atlantic Records avec qui Jewel choisit de signer. Son premier album Pieces of you sort finalement le 28 février 1995.

L’instrumentation est souvent réduite à sa plus simple expression voix et guitare acoustique. Il faut l’écouter plusieurs fois afin de l’apprécier comme il le mérite. Une partie de Pieces of you est en effet composé d’enregistrements live au coffeeshop où elle jouait régulièrement appelé ‘the innerchange’. C’est à mon sens ce qui apporte beaucoup à cet album. Il se dégage une réelle authenticité de cette jeune fille qui nous touche. Ses chansons sont comme des petites histoires accompagnées à la guitare : petite soeur en difficulté, histoires d’amour…

 

 
Voici le clip de you were meant for me où on peut apercevoir Steve Poltz le coauteur de la chanson. Cette vidéo a gagné en 1997 le prix Best Female Video aux MTV Video Music Awards.  Jewel et Steve Poltz se sont rencontrés à San Diego dans un coffehouse où Jewel était alors serveuse. Steve était un auteur compositeur qui chantait déjà régulièrement. Alors qu’il lui demande un thé pour calmer son mal de gorge, Jewel ose lui glisser qu’elle aussi, écrit et chante des chansons. La seule réaction de Steve est de lui demander les différentes sortes de thé disponibles! Malgré ça, ils deviennent amis (et plus tard formeront même un couple) et il lui conseille de trouver comme lui un coffeehouse où elle pourrait se produire régulièrement. Elle suit ses conseils et décroche un contrat à l’Innerchange, où elle jouera tous les jeudi soirs d’octobre 1993 à juillet 1994. Au début il n’y a que 5 personnes dans la salle puis peu à peu le bouche à oreille fait son effet et beaucoup se bousculent pour assister aux concerts de cette toute jeune fille avec sa guitare bleue.

 

 
Le reste de l’album a été enregistré au studio de Neil Young avec le producteur Ben Keith.
Malheureusement, à sa sortie l’album ne fait pas grand bruit… A peine 100 copies par semaine se vendent les premiers mois… Par la suite, la sortie de son deuxième single you were meant for me  lui permet de vendre 1 million d’albums en Août 1996. En 1997, Bob Dylan l’invite à la première partie de ses concerts. Elle vendra finalement 12 millions de son album rien qu’aux Etats Unis !
 

 
Elle a marqué un nouveau mouvement de nombreuses chanteuses songwriter à la radio dans les années 90. Sa musique est caractérisée par une voix incroyable et une guitare jouée dans un style fingerpicking.

Avec Flew, on s’était amusés à reprendre “who will save your soul” il y a quelques années. Voici la vidéo si vous êtes curieux :

 

 

sources

Jewel Box

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *