Fiona Apple

Fiona Apple

Fiona Apple vient de sortir son cinquième album, Fetch the Bolt clutters une petite merveille une fois de plus saluée par la critique. Alors il est peut être temps que j’écrive un article sur celle qui m’a permis d’avoir un déclic et de me lancer dans la musique.

Tidal, son premier album

Je l’ai découverte en 1996 grâce à son premier album Tidal. A l’époque, je commençais tout juste à jouer de la guitare. Une jeune adolescente qui était capable de composer un album pop aussi impressionnant au style légèrement jazzy avec une touche de rock m’a vraiment motivée. On est loin des chansons d’adolescentes de l’époque. Les paroles et la musique, tout est très mature pour son jeune âge. Alors je me suis mise plus sérieusement à la musique. J’ai appris le piano quelques années plus tard et je n’ai jamais arrêtée depuis lors. Ecoutez le sublime Never is a promise, une de mes préférées.


Fiona Apple et Criminal

Criminal est la chanson la plus connue de Fiona Apple.

A la fin de l’enregistrement de Tidal, son label Sony Music lui a demandé un premier single «plus évident». Alors elle s’est assise au piano, a martelé quelques accords en do mineur dans ce que nous pouvons imaginer être un souffle provocateur en chantant “I’ve been a bad, bad girl …”. Résultat : la chanson est restéé 20 semaines dans le palmarès Billboard Hot 100, les ventes de Tidal sont propulsées à plus de 3 millions d’exemplaires.

Ce succès est également est dû à son clip plutôt controversé sorti en juin 1997 ! Il montre Fiona en sous vêtements dans un univers proche de Calvin Klein.

La première fois que j’ai vu le scénario c’était comme « Fiona en sous-vêtements à l’arrière d’une voiture », et je me suis dit : “Quoi !!?” Je veux dire, je ne me promène pas dans la maison avec mes sous-vêtements. Je ne supporte même pas de me voir dans un miroir. Mais ensuite, le réalisateur a dit: «C’est ironique» et je l’ai compris.

Fiona Apple à propos du clip

La vidéo gagne le MTV Music Award “Best Cinematography” en 1998 et le Grammy award “Best Female Rock Vocal Performance”. Notons qu’elle obtient également un MTV Music Award en 1997 “Best New Rock artist in a video” pour le titre Sleep to dream.


Aux MTV Video Music Awards, Apple a accepté le prix du meilleur nouvel artiste en dénonçant le culte des célébrités. Elle a commencé son discours par : “Je ne vais pas faire ça comme tout le monde le fait”, une phrase qui pourrait également s’appliquer à tous les aspects de sa production créative. “Ce que je veux dire, c’est que tout le monde qui regarde, ce monde est des conneries. Vous ne devriez pas modeler votre vie sur ce que vous pensez être cool et ce que nous portons et disons”, a-t-elle déclaré. Ce discours est d’autant plus d’actualité à l’époque d’Instagram et des influenceuses.


When the pawn…

Le nom de son deuxième album sorti le 9 novembre 1999 est, tenez vous bien :

When the Pawn Hits the Conflicts He Thinks Like a King What He Knows Throws the Blows When He Goes to the Fight and He’ll Win the Whole Thing ‘fore He Enters the Ring There’s No Body to Batter When Your Mind Is Your Might So When You Go Solo, You Hold Your Own Hand and Remember That Depth Is the Greatest of Heights and If You Know Where You Stand, Then You Know Where to Land and If You Fall It Won’t Matter, Cuz You’ll Know That You’re Right

Imaginez la réaction de Spotify ou Deezer si en 2020 ils recevaient un album de ce titre !

Fiona Apple récite le poème When the pawn

Cet album est produit par Jon Brion, qui a déjà travaillé avec Aimee Mann, ou Rufus Wainwright. Il connaît Fiona pour avoir déjà joué plusieurs instruments sur Tidal (Guitare, claviers, vibraphone, tak piano, marimba). When the pawn est une fois de plus une réussite.

Voici Paper Bag, le troisième single de l’album.cante il y a un siècle. Assise dans un bar dans un grand bâtiment Art Déco, elle porte une robe rouge classique qui ressemble à celle des années 1930. Des danseurs de fond en chapeaux melons roulent derrière elle, et elle se joint à la chorégraphie vers la fin de la vidéo.


Dans Fast as you can, la chanteuse a expliqué qu’elle voulait explorer différentes humeurs et les «hauts et les bas» d’une relation.


Extraordinary Machine

Fiona Apple attend ensuite 6 ans pour revenir avec Extraordinary machine. Rolling Stone Magazine l’a classé parmi les 50 plus grands albums de tous les temps catégorie “Women who rock”. La sortie de cet album a été quelque peu mouvementée. Elle devait avoir lieu en 2003 mais elle a été de nombreuses fois repoussée par le label qui refusait de s’engager sur un projet musical jugé trop aventureux. La toute première version de cet album a été produite par Jon Brion. Les enregistrements des sessions de Fiona Apple et Jon Brion ont fuité sur internet. Les fans de la chanteuse ont lancé une campagne très médiatisée pour que l’album soit officiellement publié. Finalement, Fiona Apple n’a gardé que deux titres des sessions faites avec Jon Brion (tous les titres étaient pourtant très réussis) : Waltz et Better than fine. Elle a réenregistré les autres avec Mike Elizondo  producteur et musicien ayant travaillé auprès des rappeurs américains Dr. Dre, Eminem ou 50 Cent.

En tant que bretonne issue d’une famille de marins, je suis particulièrement sensible à sa chanson et à son clip O’ Sailor.


Elle fait appel à l’acteur Zach Galifianikis (mémorable dans Very bad trip) pour son clip Not about love dans lequel elle se retrouve en robe de chambre. Les paroles de la chanson sont synchronisées sur les lèvres de Zach Galifianikis et c’est Fiona Apple qui lève les yeux au ciel !


Every single night

Sept ans plus tard elle revient avec une pieuvre sur la tête…


Le clip surréaliste est tourné à Paris et réalisé par Joseph Cahill qui a travaillé avec Arthur H, Emily Loizeau… C’est le premier extrait de son album :

The Idler Wheel Is Wiser Than the Driver of the Screw and Whipping Cords Will Serve You More Than Ropes Will Ever Do

Titre tout de même un peu moins long que When the pawn… Les deux albums sont des poèmes écrits par la chanteuse. Apple a choisi de produire l’album avec son batteur de tournée, Charley Drayton. Les dirigeants de son label Epic ont découvert qu’elle avait enregistré un album au début de 2012, quand elle le leur a présenté. L’album était initialement prévu pour une sortie en 2011, mais Apple a retardé la sortie jusqu’à ce que son label trouve un nouveau président en 2012, expliquant qu’elle “ne voulait pas que son travail soit mal géré au milieu d’un désarroi corporatif.”

Paul Thomas Anderson


Fiona Apple et Paul Thomas Anderson
Fiona Apple et Paul Thomas Anderson

Ce n’est pas un mystère que la chanteuse et le réalisateur américain Paul Thomas Anderson ont été en couple pendant 3 ans. Ils ont également travaillé ensemble sur plusieurs clips Limp, Fast as you can ou Paper Bag. Le dernier est Hot knife en 2013 pour son quatrième album, un duo avec sa soeur Maude Maggart également chanteuse.


Fetch the bolt clutters, le nouvel album de Fiona Apple

Sortir un album sur lequel on travaille depuis 8 ans en plein confinement paraît une étrange idée. Son label lui conseillait d’attendre des mois avant de le sortir mais Miss Apple fait ce qu’elle veut. Et c’est ce qu’on aime chez elle ! Pas question d’attendre la bonne période pour faire des interviews, des émissions télé, le proposer en radio… Tout cela lui est bien égal et j’avoue d’ailleurs que je ne crois pas avoir jamais entendu une des chansons de Fiona Apple en radio ! Je l’ai uniquement vue à taratata à l’époque de Tidal et dans l’émission de Canal plus Nulle part ailleursmais depuis plus rien. Ses dernières chansons ne sont d’ailleurs pas du tout adaptées à la radio ou à MTV. Cet album reçoit le premier 10/10 accordé à une artiste féminine par Pitchfork. Bon j’avoue que je n’aime pas le principe des critiques. On m’a d’ailleurs une fois demandé de donner des notes à des morceaux que j’écoutais et j’ai refusé. Pour moi on aime ou on n’aime pas mais on ne peut pas noter une musique…


Ses chansons pour le cinéma ou la télévision

Depuis 1996, Fiona Apple a sorti seulement 5 albums ! Heureusement, il lui est arrivé de composer des chansons entre deux albums pour le cinéma ou la télévision.

The container

The container a été composé pour servir de générique à la série The Affair.


Dull Tool

Dull Tool a été enregistré avec son collaborateur de longue date Jon Brion pour le film avec et de Judd Apatow 40 ans : Mode d’emploi.

Ses covers

Je fais très souvent des reprises mais je dois avouer que pour l’instant je n’ai même pas osé reprendre une chanson de Fiona Apple. Entre ses rares albums, Fiona Apple reprend également des chansons. Voici quelques-unes d’entre elles.

Across the Universe

Quand elle reprend les Beatles ça donne cette sublime version de Across the Universe enregistré pour le film Pleasantville en 1998 (très joli film à voir). L’histoire du long métrage est celle de deux frères et sœurs (Reese Witherspoon et Toby Maguire) qui se font piéger dans une émission de télévision des années 50. Le clip en noir et blanc est le premier réalisé pour elle par Paul Thomas Anderson.


The whole of the moon

Fiona Apple a enregistré une cover de The whole of the moon pour le dernier épisode de la série The Affair.


Pure imagination

Fiona Apple, amie des animaux et végétalienne engagée, s’est associée à Chipotle pour une campagne sur l’élevage industriel. Pour le clip d’animation, Apple a repris Pure Imagination du film de 1971 Willy Wonka & the Chocolate Factory.


Alors quelle est votre chanson préférée de Fiona Apple ? N’hésitez pas à la donner en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *