La musique de James Bond

la musique de James Bond

La musique de James Bond prend une place particulièrement importante dans l’univers des films 007. Je profite de la sortie du titre No time to die de Billie Eilish (le film sera cette année au cinéma) pour revenir sur l’histoire de son célèbre thème, de ses bandes originales et de ses grands compositeurs.

James Bond Theme

Monty Norman

C’est le musicien et compositeur britannique Monty Norman qui a initialement écrit le thème de James Bond pour le premier film de l’agent secret 007 : James Bond OO7 contre Dr No ( Dr No ) de 1963 avec Sean Connery dans le rôle du célèbre agent secret. Norman a en partie repris une mélodie d’une chanson intitulée Good Sign, Bad Sign qu’il avait initialement écrite pour la comédie musicale avortée The House For Mr. Biswas. L’oeuvre musicale Good Sign Bad Sign était d’ailleurs très fortement inspirée d’une chanson d’Artis Shaw intitulée Nightmare. Un procès a eu lieu après la sortie du premier James Bond pour avoir copié cette chanson sans en avoir payé les droits d’auteur. Le jury a statué à une amende de 45 000 dollars pour dommages et intérêts.

Après avoir passé quelques semaines sur le plateau de tournage pour trouver l’inspiration, Monty Norman a retravaillé les notes. Nous connaissons désormais tous le résultat qui a depuis été entendu dans tous les films de James Bond à l’exception de Jamais plus jamais (Never Say Never) de de Irvin Kershner .


Le thème se compose de trois motifs :

  • tout d’abord vous entendez l’influence d’une guitare surf-rock
  • un riff de cordes progresse, culmine et redescend d un pas
  • puis arrive la puissance des cuivres qui ressemble pour le coup davantage à de la musique d’action

Les chansons du film 007


John Barry

Techniquement, aucun des deux premiers films de James Bond réalisés par Terrence Young ne s’est ouvert avec une chanson originale. Le thème musical de Norman a été présenté dans les intro de Dr. No et Bons baisers de Russie (From Russia with love). Mais John Barry (qui a gagné 4 oscars pour la meilleure partition originale) a aidé à transformer le troisième film de James Bond (et à peu près tous les autres) en événements musicaux. Barry considérait la chanson non comme une pièce unique mais comme la distillation d’un thème plus large qu’il pourrait intégrer à toutes les facettes du film.


Je déteste l’idée de simplement coller une chanson au début d’un film. Mais mes thèmes principaux étaient dans les chansons et c’était le style Bond.

John Barry

Après John Barry


Le règne de John Barry en tant que compositeur de James Bond s’est arrêté avec Tuer n’est pas jouer (The living Daylights) de 1987 avec Timothy Dalton et réalise par John Glen, dont le thème a été chanté par le groupe A-ha. Les partitions électroniques de Michael Kamen (Permis de TuerLicence to kill) et Eric Serra (GoldenEye de Martin Campbell ) ont suivi. Puis c’est David Arnold, compositeur de Stargate et Independence day qui a pris la relève pour le film d’espionnage avec l’acteur Pierce Brosnan Demain ne meurt jamais (Tomorrow never dies) de 1997. Les grands orchestres, les grandes orchestrations et mélodies secondaires axées sur les personnages étaient de retour ! En 2012, Arnold a quitté la franchise remplacé par Thomas Newman, compositeur d’American Beauty, un collaborateur de Sam Mendes, le réalisateur de Skyfall.

En janvier 2020, le site Variety a annoncé que ce serait Hans Ziemmer qui composerait la musique du nouveau James Bond incarné à l’écran par Daniel Craig : No one to die.

Chanteuses de James Bond



Après le génie de Barry, il fallait encore trouver les interprètes des chansons de James Bond. Ce sont des femmes qui ont majoritairement été choisies. L’interprète de la musique du prochain opus cinématographique de l’agent 007 est Billie Eilish. De nombreuses chanteuses l’ont précédée :

  • Nancy Sinatra : You only live twice, 1967 (On ne vit que deux fois)
  • Shirley Bassey : Goldfinger, 1964 – Moonraker, 1979 – Diamonds are forever, 1971 (les diamants sont éternels)
  • Lulu : The man with the golden gun, 1974 (l’homme au pistolet d’or)
  • Carly Simon: Nobody does it better, 1977 (extraite de la bande originale du film de James Bond, L’Espion qui m’aimait)
  • Sheena Easton : For your eyes only, 1981 (rien que pour vos yeux)
  • Rita Coolidge, All time high, 1983 (générique du long métrage Octopussy)
  • Gladys Night : License to kill, 1989 (Permis de tuer)
  • Tina Turner : Goldeneye, 1995
  • Sheryl Crow : Tomorrow Never Dies, 1997 (demain ne meurt jamais)
  • Shirley Manson (avec son groupe Garbage) : The world is not enough, 1999 (le monde ne suffit pas)
  • Madonna : Die another day, 2002 (meurs un autre jour)
  • Alicia Keys (avec Jack White) : Another way to die, 2008 extraite de la bande originale du film Quantum of Solace de Marc Foster
  • Adele : Skyfall, 2012

James Bond Theme au piano

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais il n’y a aucune chanteuse française dans cette série de films hollywoodiens… Alors qu’il y a quand même eu une dizaine de James Bond girl ( Claudine Auger, Sophie Marceau, Carole Bouquet, Léa Seydoux, Eva Green, etc) et même un compositeur français ! Donc si par hasard ils sont à la recherche d’une interprète pour une des prochaines compositions des films 007 je veux bien me porter volontaire, voire même participer à son écriture 😉

Voici d’ailleurs ma reprise au piano de la dernière chanson de la prochaine BO de James Bond interprétée par Billie Eilish.


Le prochain film sera intitulé No time to die (Mourir peut attendre réalisé par Cary Joji Fukunaga). Lors de sa première prestation aux Brit Awards, est accompagnée de son frère pianiste, Finneas O’Connell qui a co-écrit le titre. Sur scène, son interprétation est également accompagnée du musicien anglais Johnny Marr, ancien membre du groupe rock The Smiths, le célèbre compositeur de musique de film Hans Zimmer (choisi pour la bande originale du prochain James Bond ) et un orchestre symphonique.


Découvrez ma playlist des chansons James Bond.

Sources

Inside the Thrilling Music That Gives 007 His Cool (cet article en est en partie une traduction)

BFM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.