Drivers License Olivia Rodrigo

Olivia Rodrigo - drivers license

Il y a quelques semaines, j’ai totalement craqué sur une superbe chanson en regardant une chaîne de clips à la télévision. D’autant plus que j’ai toujours eu un faible pour les chanteuses au piano comme Fiona Apple, Regina Spektor, etc. Alors qui était donc cette nouvelle artiste ? Et quelle est l’histoire de cette chanson Drivers License d’Olivia Rodrigo ? C’est ce que je vous propose de découvrir ici.

Qui est Olivia Rodrigo ?

Olivia Rodrigo est totalement inconnue ici, pour l’instant. Mais cette artiste n’en est pourtant pas à ses débuts malgré son jeune âge. L’actrice et chanteuse californienne de 18 ans s’est fait connaître dans les rôles principaux de deux émissions de Disney. Dans la série Bizaardvark de Disney Channel, elle a joué le rôle de Paige Olvera pendant trois saisons de 2016 à 2019. À partir de là, elle a été choisie pour le rôle principal de Nini Salazar-Roberts dans la série Disney + High School Musical : La comédie musicale, la série, une adaptation télévisée de High School Musical diffusée depuis novembre 2019. Sous forme documentaire parodique, cette dernière suit le quotidien d’un groupe de lycéens mettant sur une adaptation théâtrale scolaire d’une comédie musicale célèbre.

Et la musique dans tout ça ?

En 2020, Olivia Rodrigo a signé avec Interscope Records et Geffen Records. Elle cite Taylor Swift et Lorde comme ses plus grandes inspirations, ainsi que la bande originale de Twilight. « J’adore également Red de Taylor Swift et Pure Heroine de Lorde. Curieusement, c’étaient en fait les deux premiers albums que j’ai achetés sur vinyle quand j’avais environ 11 ans. Je dansais tout le temps dans ma chambre sur eux. Je les ai tellement écoutés et j’ai mémorisé les listes de morceaux. Aujourd’hui encore, Lorde et Taylor sont mes plus grandes inspirations. »

D’ailleurs Taylor Swift semble également aimer la voix d’Olivia. Elle ne l’a (pour l’instant) jamais rencontré en personne, mais Olivia a posté une reprise de sa chanson Cruel Summer lors d’un live Instagram. Taylor Swift lui a fait la bonne surprise de la reposter sur sa story.

Drivers License

Le 8 janvier 2021, Olivia Rodrigo a sorti le premier single de son prochain EP qu’elle a co-écrit avec Dan Nigro, ancien chanteur et guitariste du groupe As Tall As Lions.

Le vendredi 15 janvier, elle a partagé une vidéo où elle entendait le morceau à la radio pour la première fois. Le titre a été la chanson la plus rapide de l’histoire de Spotify à atteindre les 100 millions de stream. Pendant ce temps, il est devenu directement numéro un des charts britanniques et américains.

Intitulé Drivers License, le titre a été salué par les critiques de musique et le public grâce au contenu émotionnel associé à la voix puissante de la chanteuse. « Quand je suis arrivée avec Drivers License, je traversais un chagrin qui était si déroutant pour moi, si multifacette », a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse.

Rodrigo a apporté une ébauche de la ballade au piano à son producteur Daniel Nigro. Ce dernier a déclaré au LA Times : « Mon travail en tant que producteur est de voir où vous pouvez prendre une voix : quelles sont les limites de la tessiture, quelles sont les limites de l’émotion ? » dit Nigro, qui a également travaillé avec Carly Rae Jepsen, Hey Violet et Conan Gray. « Quel personnage mettons-nous ? Une voix n’est jamais vraiment une voix naturelle, c’est ce que l’artiste veut qu’elle soit. »

Ensemble, le duo a joué avec le tempo, la texture, les paroles (une « brunette girl » est devenue blonde) et le pont entraînant de la chanson, avant d’obtenir la version finale de Drivers Licence qui remporte désormais un grand succès à la radio et sur les plateformes de streaming. Olivia Rodrigo a également révélé qu’elle avait écrit au piano une partie de Drivers License en pensant spécifiquement aux futures vidéos TikTok faites par des fans, et qu’elle était satisfaite lorsque le public l’a effectivement reprise.

Les paroles de Drivers License

« Mettre tous ces sentiments dans une chanson a rendu tout plus simple et plus clair et en fin de compte, je pense que c’est vraiment le but de l’écriture de chansons. Il n’y a rien de tel que de s’asseoir au piano dans ma chambre et d’écrire une chanson vraiment triste. C’est vraiment ce que je préfère au monde. »

Olivia Rodrigo a confié à Vogue « Je conduisais sans but dans mon quartier en écoutant de la musique triste et en évoquant ces émotions que je n’avais pas ressenties depuis un moment. Je venais d’obtenir mon permis, alors je savourais ma liberté. Quand je suis rentré à la maison, je me suis assise au piano – et j’adore les chansons qui donnent l’impression de rentrer dans un journal intime et qui sont confessionnelles – alors j’ai pris des paroles de mon journal et je suis partie de là. J’ai écrit les deux premiers couplets et le refrain, puis mon producteur et moi avons écrit le pont ensemble, qui est ma partie préférée de la chanson. C’était un processus indolore. »

Les fans ont émis l’hypothèse que la chanson parle de la relation supposée de Rodrigo avec son partenaire Joshua Basset dans High School Musical : La comédie musicale, la série. La chanteuse américaine a répondu à Vogue à ce sujet « Je comprends parfaitement pourquoi les gens sont curieux de connaître les spécificités de la chanson mais, pour moi, de qui et de quoi parle la chanson n’est pas important. La chanson résonne auprès des gens parce qu’elle est honnête, brute et émouvante. »

Ma cover au piano avec la traduction

Après avoir entendu cette chanson, j’ai aussitôt eu envie de la reprendre au piano. Je vous propose donc de découvrir ma cover de Drivers License. Sur cette vidéo postée sur Youtube, j’ai ajouté la traduction française. Et si vous voulez vous aussi jouer ce titre, je vous propose de télécharger le PDF de cette version de la chanson sur mon site Patreon. Ce dernier comprend les paroles et accords de Drivers licence. Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus.

Become a Patron!

Sources

NY Times

Today

LA Times

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.