Sitting down here – Lene Marlin

sitting down here Lene Marlin

De temps en temps, des talents norvégiens émergent dans le monde de la musique et arrivent jusqu’à nos oreilles. Au milieu des années 80, c’était le cas du groupe A-ha, et plus récemment Ane Brun ou Kygo. Entre eux se trouve une chanteuse du nom de Lene Marlin. Revenons sur cette artiste et sur son grand succès Sitting Down Here.

Lene Marlin

À 15 ans, Lene reçoit un cadeau de Noël qui changera sa vie : une guitare Takamine, modèle EF-2SBL. Elle commence à en jouer dans sa chambre, pendant les longs et sombres hivers scandinaves. Puis, elle écrit ses premières chansons et les enregistre sur un magnétophone. Ses auditeurs sont alors son grand frère Rune de 5 ans de plus qu’elle et ses amis. Ces bienfaiteurs lui font une surprise à l’été 1997 en contactant un journaliste de NRK (NRK est la principale radio / télévision de Norvège). Grâce à eux, Lene a l’opportunité d’enregistrer une démo de deux de ses chansons à la radio NRK de Tromsø.

Le journaliste qui l’a découverte fait écouter la cassette qu’elle vient d’enregistrer à un ami qui travaille dans le label Virgin. La maison de disque demande à Lene de faire une démo complète. En à peine deux heures et demie, elle enregistre 15 chansons qu’elle a écrites par elle-même. Cette démo lui permet de signer un contrat d’enregistrement avec Virgin.

Playing My Game

À 18 ans, Lene commence à enregistrer ses chansons dans les studios Virgin à Oslo. En parallèle, elle suit des études au lycée de Tromsø. Chaque jour elle doit prendre un avion de Tromsø à Oslo, en plus d’étudier pour obtenir son BAC.

Le single Unforgivable Sinner sort en Norvège en 1998, reste au premier rang des charts pendant 8 semaines et devient le single le plus vendu de tous les temps en Norvège. Le second single Sitting Down Here reçoit des résultats similaires. La sortie de l’album Playing My Game dépasse tous les records et se vend à 50 000 exemplaires au cours des 3 premiers jours.

Sitting down here

Le plus grand succès de l’album en Norvège est Unforgivable Sinner. Mais c’est avec la chanson Sitting Down Here que le label décide de lancer la jeune chanteuse en Europe. Pourquoi ? Le style de Playing My Game est assez sombre et introspectif. Mais la production de Sitting Down Here apporte un côté “folk estivale” joyeux parfait pour la radio. À l’opposé, les paroles ne sont pas très joyeuses. Le sujet réel n’est jamais vraiment clarifié, mais s’il s’agit d’une histoire de romance entre adolescents qui tourne mal. « Vous êtes obsédé par tous mes secrets, vous me faites toujours pleurer; tu sembles vouloir me blesser, quoi que je fasse ».

Sitting Down Here entre dans le classement britannique à la 6e place et culmine à la 5e place la semaine suivante.

Ma cover avec la traduction française

Le morceau passe encore aujourd’hui en radio. C’est d’ailleurs après l’avoir entendu que j’ai eu l’idée de le reprendre il y a quelques jours. J’en ai profité pour ajouter une traduction française de Sitting down here.

Si vous aussi vous voulez chanter ce titre à la guitare, retrouver les tablatures de Sitting Down Here sur mon site Patreon. Plus d’infos sur cette page.

Become a Patron!

Sources

Can’t stop the pop

Lene.it

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *