Ain’t no sunshine – Bill Withers

ain't no sunshine - Bill Withers

Il y a quelques mois disparaissait Bill Withers, le célèbre interprète de Ain’t No Sunshine. Ce titre est un véritable classique repris par de nombreux musiciens. Découvrez l’histoire de cette chanson.

Ain’t no sunshine when she’s gone

Ain’t no sunshine est le deuxième titre de l’auteur-compositeur-interprète américain Bill Withers issu de son premier album studio, Just As I Am sorti en 1971.
Sorti à l’origine en tant que face B d’une autre chanson appelée « Harlem », il a finalement été préféré à la face A par les radios de l’époque.

Ain’t No Sunshine a été écrit par Withers et produit par Booker T. Jones, avec les musiciens Donald «Duck» Dunn à la basse, Al Jackson Jr. à la batterie et Stephen Stills à la guitare. Il n’y avait pas de clip officiel pour la chanson, mais l’audio officiel est disponible sur la chaîne YouTube de Bill Withers. Téléchargée en juin 2015, la vidéo a enregistré 6,6 millions de vues et 105 000 likes à la mi-mai 2020.

Bill Withers

Né à Slabfork, en Virginie-Occidentale, Bill Withers n’aurait pas prédit l’impact qu’il aurait sur le monde de la musique. En effet, au début des années 70, il fabriquait des sièges de toilette d’avion dans une usine de Los Angeles. Et pendant son temp libres, il aimait écrire des chansons à la guitare.

Avec une multitude de succès dans les années 70 et 80, dont beaucoup sont devenus des classiques de tous les temps, Bill Withers est un artiste vénéré par trois générations de fans. L’une des plus appréciées est certainement Ain’t No Sunshine.

Paroles

Bill Withers a déclaré publiquement que le morceau était inspiré du film de Blake Edwards Days of Wine and Roses sorti en 1962.
Dans ce long métrage, Jack Lemmon et Lee Remick incarnent un couple tombé dans l’alcoolisme.

Parfois, vous manquez des choses qui n’auraient pas été particulièrement bonnes pour vous. C’est juste quelque chose qui m’est venu à l’esprit en regardant ce film, et probablement quelque chose d’autre qui s’est passé dans ma vie dont je ne suis pas au courant.

Bill Withers

Bill Withers travaillait dans une usine fabriquant des toilettes pour les avions Boeing 747 au moment de l’écriture de cette chanson à l’âge de trente et un ans. Par la suite, sa démo lui a permis de signer un contrat avec Sussex Records.

Dans sa chanson, Withers répète 26 fois la phrase « I know ». Au moment d’enregistrer en studio, la chanson n’est pas terminée. Alors pour remplir temporairement le titre, il a chanté en boucle « I know ».

Le producteur Booker T a pensé que cette répétition incessante des deux mots rendait la chanson différente et l’enregistrement est resté tel quel.

Booker T. a dit: « Non, laisse ça comme ça. » J’allais écrire quelque chose, mais il y avait un consensus général dans le studio. C’était intéressant parce que tous ces gars étaient déjà établis, et je travaillais dans l’usine à l’époque. Graham Nash était assis juste en face de moi, offrant simplement son soutien. Stephen Stills jouait et il y avait Booker T. et Al Jackson et Donald Dunn – tous les MG sauf Steve Cropper. Ces gens avaient toute cette expérience et toutes ces réputations, et j’étais cet ouvrier d’usine… Alors comme leur sentiment général était «Laissez-le comme ça», je l’ai laissé comme ça.

Bill Withers

Les covers

La reprise passionnante de la chanson de Michael Jackson, 13 ans, contrastait nettement avec la voix mature de Withers. Sorti en single au Royaume-Uni en 1972, il a atteint la huitième place du classement.

La liste des artistes à l’avoir reprise est nombreuse : Paul McCartney, Tom Jones, Al Green, Eva Cassidy, Nancy Sinatra, Sting, Leonard Cohen, Ben Harper, Ed Sheeran, etc.

La version de Withers a finalement fait partie du top 40 britannique en 2009 après avoir été chantée par Shaun Smith lors de la finale de Britain’s Got Talent.

Ma reprise de Bill Withers au ukulélé

Voici la reprise que j’ai enregistrée suite à la mort de Bill Withers en plein confinement.

Ain’t no sunshine chords

Si vous êtes à la recherche des accords de Ain’t no sunshine, j’ai mis ceux que je joue au ukulélé sur mon site Patreon. Pour connaître toutes les tablatures disponibles n’hésitez pas à consulter cette page.

Become a Patron!

Sources

Life of a song

Smoothradio

Songfacts

Story of song

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.