Let her go – Passenger

Passenger - let her go

Si vous me suivez depuis un moment, vous devez savoir que j’apprécie tout particulièrement les ambiances intimistes aux influences folk. Vous ne serez donc pas étonné de savoir que je viens de reprendre la chanson Let her go de Passenger. Avant de découvrir la vidéo de cette reprise, revenons sur l’histoire de ce titre.

Passenger, le groupe de musique de Mike Rosenberg

Mike Rosenberg (de son vrai nom Michael David Rosenberg) est un auteur-compositeur-interprète britannique originaire de Brighton né en 1984. En 2002, il rencontre le multi-instrumentiste/producteur Andrew Phillips. Puis, le duo est rejoint par le bassiste Marcus O’Dair, le claviériste Richard Brincklow et le batteur Alon Cohen. Alors qu’ils réfléchissent à un nom de groupe, les musiciens choisissent finalement le nom de la chanson Passenger que vient d’écrire Mike Rosenberg. En 2007, ils sortent ce qui restera le seul album du groupe, Wicked Man’s Rest. Passenger fait de nombreuses premières parties à travers le Royaume-Uni, notamment celles de Kate Nash. Les musiciens choisissent de poursuivre leur propre chemin à peine deux ans après cette première sortie.

Au moment où le groupe se sépare, Mike Rosenberg décide de continuer sa carrière solo sous le nom Passenger. Son premier album solo, Wide Eyes Blind Love, sort la même année. Puis, son second album, Flight of the Crow, sorti en 2010, est enregistré en Australie, en collaboration avec des artistes indépendants. En 2012, Passenger sort un nouvel album solo avec un son plus étoffé que les précédents, All The Little Lights.

C’est à cette époque qu’Ed Sheeran embarque Passenger en première partie de sa tournée. Mike Rosenberg dira d’ailleurs « Ed est aussi important pour moi que Let Her Go. »

Let her go de Passenger

Soudain, que vous le vouliez ou non, vous avez cette chanson énorme et toute votre vie change.

Mike Rosenberg à Elle

Coproduit par Mike Rosenberg et Chris Vallejo, Let her go est le deuxième single de l’album All The Little Lights.

Au cours des cinq années précédentes, Mike Rosenberg a joué dans la rue, dans de minuscules salles et pubs en Europe et en Australie et voyagé sans gagner d’argent. Alors ce succès soudain est pour lui un véritable choc.

Au plus grand étonnement de son auteur, cette chanson permet à Mike Rosenberg de rester en tête des charts dans un certain nombre de pays, dont l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, l’Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Suède et la Suisse. En France, elle atteint tout de même la sixième place. À la fin de 2014, Let her go remporte une nomination aux Brit Awards pour le single britannique de l’année et remporte le prix Ivor Novello de l’œuvre la plus jouée. Les Ivor Novello Awards du nom de l’artiste Ivor Novello, sont des récompenses attribuées chaque année à Londres par l’Ivors Academy (anciennement BASCA) depuis 1956, pour l’écriture et la composition. 

Ce morceau figure dans une publicité populaire de Budweiser diffusée pendant le Super Bowl en 2014. Certains pensent que son apparition dans cette publicité a contribué à son énorme succès en Amérique.

Fin 2019, Let her go devient la 42e chanson de l’histoire à dépasser le milliard d’écoutes sur le service de streaming de musique Spotify.

Rosenberg a déclaré à VH1 : « Cela ne m’a pas pris longtemps à écrire. Moins d’une heure, je pense. Quand je l’ai écrit, j’ai vraiment senti qu’il y avait quelque chose… Je n’ai jamais eu de chanson à la radio, je ne croyais pas que je pourrais avoir une chanson à la radio, parce que généralement, la musique folk ne passe pas sur les radios commerciales. Je pensais que ce genre de succès était pour d’autres personnes, des gens qui essayaient vraiment d’avoir ce genre de succès, parce que cela n’était pas mon cas. »

Le clip est mis en ligne le 25 juillet 2012, réalisé et produit par les vidéastes australiens Dave Jensen et Tavic. On y voit la scène en cours de préparation, avec des images de la performance de Rosenberg avec ses musiciens et des plans du public présent. En juillet 2021, la vidéo avait reçu plus de 3 milliards de vues sur le site Web de partage de vidéos YouTube, ce qui en fait la 25e vidéo la plus regardée de tous les temps sur le site.

Genèse de la chanson

Rosenberg était dans les coulisses après avoir terminé un set dans un bar universitaire en Australie lorsqu’il a composé cette chanson. Il était la première partie d’un autre groupe, et sa performance avait été accueillie avec une totale indifférence ce soir-là. D’humeur mélancolique, il a alors écrit cette chanson sur son ex-petite amie.

Mike Rosenberg a expliqué la signification de la chanson à Female First : « Dans mon esprit, la chanson a deux significations. » « Le premier est assez littéral car je l’ai écrit après une rupture et il s’agit de la laisser partir. Mais ensuite, il y a une idée plus grande et il s’agit plutôt de ne pas vraiment comprendre et savoir ce que vous avez jusqu’à ce qu’il soit parti et je pense que tout le monde peut vraiment s’y identifier. »

Nous pouvons remarquer la voix isolée sur les dernières lignes pour accentuer la conclusion : « You let her go ».

Let her go Passenger Traduction et cover au ukulélé

Pour vous aider à comprendre de quoi parle cette chanson, j’ai ajouté les paroles sur cette cover. Si vous voulez également jouer ce titre au ukulélé, je vous invite à télécharger le PDF de la tablature sur mon site Patreon. Plus d’infos ici.

Become a Patron!

Sources

Site officiel

Allmusic

Elle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.