While my guitar gently weeps

while my guitar gently weeps


La chanson de l’album blanc, While My Guitar Gently Weeps a subi de plusieurs changements radicaux au cours de l’enregistrement. Découvrez l’histoire de ce morceau culte des Beatles écrit par George Harrison.

Origine de la chanson

La chanson a commencé comme une expérience avec une théorie le Yi Jing (le livre chinois des transformations) pendant que George rendait visite à sa mère.

J’ai écrit While My Guitar Gently Weeps dans la maison de ma mère à Warrington. Je pensais au I Ching chinois, le Livre des changements… Le concept oriental est que tout ce qui arrive est censé être, et qu’il n’y a pas de coïncidence – chaque petit élément qui arrive a un but. While My Guitar Gently Weeps était une étude simple basée sur cette théorie. J’ai décidé d’écrire une chanson basée sur la première chose que je voyais en ouvrant n’importe quel livre, ce serait en lien avec ce moment, à cet instant-là. J’ai pris un livre au hasard, je l’ai ouvert, j’ai vu « gently weeps », puis j’ai reposé le livre et j’ai commencé la chanson.

George Harrison, Anthology

While my guitar gently weeps par les Beatles

Une version démo de la chanson a été enregistrée par les Beatles au bungalow de Harrison à Esher, Surrey, en mai 1968. Elle comportait plusieurs lignes qui ont ensuite été laissées de côté:

I look at you all, see the love there that’s sleeping
While my guitar gently weeps
Problems you sow are the troubles you’re reaping
Still my guitar gently weeps
I look at the trouble and hate that is raging
While my guitar gently weeps
As I’m sitting here, doing nothing but ageing
Still my guitar gently weeps

Les premières versions déploient le style de guitare fingerpicking enseigné aux Beatles par Donovan à Rishikesh. Le 25 juillet 1968, Harrison commence par enregistrer une version solo de While My Guitar Gently Weeps. Il chante en s’accompagnant à la guitare acoustique, subtilement soutenu par Paul McCartney à l’harmonium. Cette version comporte un couplet qui sera supprimé par la suite :

I look from the wings at the play you are staging
While my guitar gently weeps
As I’m sitting here doing nothing but ageing
Still my guitar gently weeps

Puis, cette approche acoustique est abandonnée et George enrôle les autres membres des Beatles pour une version avec le groupe au complet. 44 prises sont enregistrées, et les Beatles décident de garder la 25e. Mais George Harrison n’est toujours pas satisfait.

Eric Clapton

George est ami avec Eric Clapton depuis que les Yardbirds ont soutenu les Beatles en 1964. Sur un coup de tête, il invite son ami à jouer lors d’une énième tentative de terminer la chanson. S’adressant à Guitar Player en 1987, George a rappelé la réticence initiale de Clapton :

Il a dit : « Oh, non. Je ne peux pas faire ça. Personne n’a jamais joué sur les disques des Beatles. » J’ai dit : « Écoute, c’est ma chanson et je veux que tu joues dessus. » Alors Eric est arrivé, et les autres gars étaient incroyablement bons – parce qu’il était là. De plus, cela m’a laissé la liberté de simplement jouer le rythme et de faire la voix. Alors Eric a joué ça, et j’ai trouvé que c’était vraiment bien. Ensuite, nous l’avons réécouté et il a dit : « Ah, il y a un problème, cependant, ça ne sonne pas assez Beatles »- nous l’avons donc soumis à l’ADT, pour le faire un peu vibrer. »

George Harrison à Guitar Player en 1987

ADT (Automatic Double Tracking) est le nom d’une technique d’enregistrement développée en 1966 par les ingénieurs des studios EMI à la demande des Beatles. Elle consiste à doubler une piste sonore et la décaler très légèrement pour donner l’impression que deux instruments ou voix ont été enregistrés.

While my guitar gently weeps – Prince

Le 15 mars 2004, George Harrison a été intronisé à titre posthume au Rock and Roll Hall of Fame. Dans le cadre de la cérémonie, un groupe de stars a interprété While My Guitar Gently Weeps : Tom Petty et deux autres membres des Heartbreakers, ainsi que Jeff Lynne, Steve Winwood, Dhani Harrison (le fils de George) et Prince, lui-même intronisé cette année-là. Marc Mann, guitariste du groupe de M. Lynne, a interprété le mémorable solo d’Eric Clapton. Prince, a quant à lui impressionné tout le public avec un solo de guitare de trois minutes. À la toute fin de la prestation, il a jeté son instrument en l’air.

Notre cover

Voici notre reprise enregistrée en extérieur de While my guitar gently weeps.

Become a Patron!

Sources

New York Times

2 commentaires

    1. Ce lien est déjà indiqué en bas de l’article justement…
      Tout comme les deux autres sources qui ont servi pour cet article…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.