You’re the one that I want

you're the one that I want

Même si vous n’êtes pas fan de comédies musicales, vous connaissez très probablement You’re the one that I want. Mais vous ne connaissez peut-être pas tous les secrets de cette chanson du film Grease sortie en 1978.

Olivia Newton-John et John Travolta avant Grease

Née en 1948 à Cambridge, Olivia a grandi à Melbourne, en Australie. Elle forme à l’âge de quinze ans un groupe de filles appelé Sol Four avec des camarades de classe et participe régulièrement à des radios et télécrochets. Lors d’un concours, elle rencontre l’auteur-compositeur John Farrar. Puis, au milieu des années soixante, elle s’installe en Grande-Bretagne. En 1971, elle commence à travailler avec John Farrar qui aide sa carrière solo à décoller. Et par l’intermédiaire de son petit ami de l’époque, Bruce Welch des Shadows, elle rencontre Cliff Richard avec qui elle commence rapidement à chanter. Par ailleurs, Olivia Newton-John représente le Royaume-Uni au Concours Eurovision de la chanson de 1974 perdant, finalement, contre ABBA.

De son côté, John Travolta est né dans le New Jersey en 1954 et a grandi dans une communauté irlandaise et italienne. Sa mère est une ancienne chanteuse. Après avoir abandonné ses études secondaires, il voyage jusqu’à New York et décroche un rôle dans la comédie musicale de Broadway Over Here! puis le rôle de Doody dans la version scénique de Grease en 1972. En 1975, il joue le rôle de Vinny Barbarino dans Welcome Back, Kotter, une sitcom qui le rend populaire aux États-Unis. En 1976, il interprète Let Her In, une ballade qui se classe n° 10 aux États-Unis.

Le comédien travaille ensuite avec Robert Stigwood, futur producteur de Grease, sur Saturday Night Fever sorti en 1978. La bande originale de ce film est un phénomène, se vendant à des dizaines de millions d’exemplaires. Six mois plus tard, il joue dans l’adaptation cinématographique de la comédie musicale de Broadway, Grease.

Les origines de Grease

À l’origine, Grease est un livre de Jim Jacobs et Warren Casey. Les deux hommes écrivent ensuite des chansons pour l’adaptation du livre en spectacle musical. Quelques années plus tard, John Farrar sera invité à fournir quelques titres supplémentaires pour le film. La comédie musicale est produite pour la première fois en 1971 au Kingston Mines Theatre de Chicago avant d’être présentée l’année suivante à l’Eden Theatre, off-Broadway.

S’ensuit l’adaptation cinématographique sortie en 1978. L’histoire de Grease se déroule en 1959 et suit la vie de 10 adolescents du lycée fictif Rydell qui porte le nom du chanteur américain Bobby Rydell. Nouvelle arrivée dans le lycée, Sandy Olsen y retrouve par hasard son amour d’été, Danny Zuko, chef du gang des Burger Palace Boys (ou T-Birds selon les versions).

L’auteur-compositeur John Farrar

Né à Melbourne en 1945, John Farrar est musicien, auteur-compositeur ainsi que producteur et arrangeur. En Australie, il est membre des Strangers, un groupe de rock très influencé par le groupe britannique The Shadows. En 1970, il quitte son groupe et son pays pour s’installer au Royaume-Uni. Là, il fonde le trio Marvin, Welch & Farrar avec Hank Marvin et Bruce Welch, deux ex-membres des Shadows. Trois ans plus tard, The Shadows se reforme, et Farrar rejoint le groupe en tant que deuxième guitariste. À l’instar d’Olivia Newton-John, The Shadows représente le Royaume-Uni à l’Eurovision 1975 avec la chanson Let Me Be the One. À la fin de la même année, Farrar quitte le groupe et part s’installer aux États-Unis.

En parallèle, il travaille avec Olivia et produit avec Bruce Welch ses premiers albums. Plusieurs gros succès s’enchaînent aux Etats-Unis pour la chanteuse, dont I Honestly Love You qui arrive en tête des ventes. La chanson obtient deux Grammy Awards en 1975. La ballade mélancolique Have You Never Been Mellow remporte également un grand succès. Ayant plus de succès outre-Atlantique, Olivia met fin à sa relation avec Bruce et décide de s’y installer.

Le choix des acteurs de Grease

Avant de recruter Olivia Newton-John, Allan Carr envisageait d’autres actrices telles que Carrie Fisher, Ann-Margret, Deborah Raffin, Susan Dey et Marie Osmond pour le rôle de Sandy.

En dînant un soir avec la chanteuse Helen Reddy, Olivia rencontre le producteur Allan Carr qui lui parle de sa nouvelle version cinématographique de la comédie musicale, Grease, et lui demande si elle a envie de jouer le rôle de Sandy.

Au départ, Olivia est très nerveuse à propos du rôle, d’autant plus qu’elle a presque 30 ans. Une Australienne de cet âge-là semble à première vue être un choix non conventionnel pour le rôle d’une lycéenne de 17 ans. Elle a certes eu beaucoup de succès dans les charts pop, mais elle n’a pas beaucoup joué au cinéma. Adolescente, elle a eu un rôle dans une comédie musicale australienne de 1965 intitulée Funny Things Happen Down Under. Et en 1970, elle a également été à l’affiche de Toomorrow, une comédie musicale de science-fiction psychédélique produite par Don Kirshner qui s’est avérée être un désastre total. Après cet échec, elle a décidé d’abandonner les films et de se concentrer sur sa musique.

Échaudée par ses dernières expériences à l’écran, la chanteuse demande de faire un screen-test avec l’acteur principal avant de donner sa réponse. Le screen-test réussi, elle accepte. Et finalement, après que quelques détails du personnage et de l’histoire aient été modifiés, elle s’approprie entièrement le rôle.

Travolta n’est pas le premier choix des producteurs. Le rôle a initialement été proposé à Henry Winkler, alias Fonzie dans la série télévisée Happy Days. L’acteur a refusé, car il ne voulait pas répéter le même style de rôle qu’à la télévision.

Farrar a ensuite été approché pour écrire d’autres chansons pour la version cinématographique. Hopelessly Devoted to You, la première qu’il compose étant appréciée, on lui donne l’opportunité d’en écrire d’autres pour le film.

Succès de la chanson You’re The One that I want


La comédie musicale originale de Grease se termine par une chanson intitulée All Choked Up. Malgré les objections du réalisateur, Randal Kleiser, le producteur du film, Robert Stigwood, remplace ce titre par You’re The One That I Want écrite et produite par John Farrar, l’auteur-compositeur incontournable de Newton-John. Cette chanson accrocheuse est interprétée à la fin du film.

À l’insu de Danny, Sandy s’est transformée en une motarde sexy avec une panoplie en cuir pour le reconquérir. Tous deux surmontent les contraintes sociales du lycée et déclarent leur désir l’un pour l’autre. Merveilleusement mise en scène, c’est l’un des moments forts du film.

Sorti un mois avant Grease, le single est déjà n° 1 avant que le film ne sorte en salles, fournissant une grande attente pour ce dernier. Ce titre reste en tête du classement des singles britanniques pendant neuf semaines et du Billboard Hot 100 pendant une semaine.

La bande originale de Grease est le deuxième album le plus vendu aux États-Unis en 1978 celle de Saturday Night Fever. Autant dire que Travolta domine les charts cette année-là !

Summer Nights, un autre duo d’Olivia et John dans le film écrit par Jim Jacobs et Warren Casey reste numéro un au Royaume-Uni pendant sept semaines.

Sur les six singles sortis de la bande originale du film, seul Greased Lightnin était dans la production originale de la comédie musicale de Warren Casey-Jim Jacobs jouée à Chicago en 1971. Summer Nights a été écrit pour le transfert du spectacle à Broadway en 1972. Grease, You’re the One That I Want, Hopelessly Devoted to You et Sandy ont été écrits pour le film.

Retrouvailles d’Olivia Newton John et John Travolta

Lors de la soirée de sortie du DVD de Grease en 2002, Newton-John et Travolta se sont réunis sur scène pour chanter You’re the One That I Want, pour le plus grand plaisir du public.

Covers de You’re the one that I want

Il existe un très grand nombre de reprises de cette chanson.

Hylda Baker & Arthur Mullard

L’une d’entre elles, interprétée par Hylda Baker & Arthur Mullard qui vous pouvez vous en apercevoir ne sont pas de grands chanteurs, se trouve même dans le classement des meilleures ventes à la même période que la version de John et Olivia !

Lo-Fang repris pour chanel

Une version lente et chargée de cordes de cette chanson a été enregistrée par le chanteur violoniste Lo-Fang (Matthew Hemerlein) sur son premier album de 2014, Blue Film. Son interprétation a été utilisée dans une publicité pour Chanel n° 5. Le spot réalisé par Baz Luhrmann met en vedette Gisele Bundchen.


Foo Fighters

Voici une vidéo des Foo Fighters reprenant You’re The One That I Want au festival Welcome To Rockville 2018 avec John Travolta qui fait une courte apparition.

Doja Cat pour Pepsi

Doja Cat a interprété la chanson dans une publicité pour Pepsi afin de promouvoir leur ligne Soda Shop. Le spot a été présenté pour la première fois aux MTV Video Music Awards.

Craig McLachlan et Debbie Gibson

En 1993, sort la version de Craig McLachlan et Debbie Gibson qui jouent Danny et Sandy dans le West End de Londres. C’est le premier single de Grease – Original London Cast Recording. Il atteint la 13e place des charts au Royaume-Uni.

Alvin and the Chipmunk

En 1982, Alvin and the Chipmunks enregistre la chanson pour leur album The Chipmunks Go Hollywood.

Glee Cast

La chanson est également reprise en 2009 dans deux épisodes de la célèbre série Glee : De la poudre aux cheveux et L’effet Glee.

Julia Stone

Julia Stone sort en 2010 une très jolie version douce de ce titre à la base enjoué. Cette cover apparaît deux ans plus tard dans une publicité pour la chaîne de télévision britannique et irlandaise Sky grâce à laquelle elle rentre dans les charts britanniques.

Alex & Sierra

Terminons par le duo Alex & Sierra accompagné au piano, dont la vidéo cumule plus de 2 millions de vues sur YouTube.

Ma version

Après toutes ces vidéos, voici ma reprise de cette chanson au ukulélé.

Tuto ukulélé

Si vous voulez également jouer ce titre au ukulélé, je vous invite à télécharger le PDF de la tablature sur mon site Patreon. Plus d’infos ici.

Become a Patron!

Source

Billboard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.