Femme fatale

femme-fatale-the-velvet-underground

Femme Fatale est le troisième morceau de l’album de 1967 du groupe de rock américain The Velvet Underground. Voici son histoire.

The Velvet Underground & Nico

Nico était une chanteuse allemande, de son vrai nom Christa Päffgen, et a fourni le chant pour cet album qui faisait partie d’une collaboration avec The Velvet Underground. Femme Fatale a été écrit par le chanteur, auteur-compositeur et guitariste de The Velvet Underground Lou Reed, avec une production réalisée par l’artiste américain emblématique Andy Warhol.

Une inspiration venue d’Andy Warhol

Selon Lou Reed : The Biography de Victor Bockris, Reed a écrit la chanson à la demande d’Andy Warhol, qui à l’époque produisait The Velvet Underground, tout en réalisant de l’art et des films avec un groupe de « superstars » dans son loft Factory à New York. L’une de ces stars était l’héritière et mondaine Edie Sedgwick. « Andy a dit que je devrais écrire une chanson sur Edie Sedgwick. J’ai dit “Comme quoi ?” Et il a dit: “Oh, tu ne penses pas qu’elle est une femme fatale, Lou ?” Alors j’ai écrit Femme Fatale et nous l’avons donné à Nico. »

Edie Sedwick

Edie Sedgwick

Edie Sedgwick, né en Californie dans une famille américaine riche mais profondément troublée, rencontra Warhol en 1965 et commença à apparaître dans ses films d’art underground, tels que Kitchen et Poor Little Rich Girl. Mais en 1966, Warhol et Sedgwick s’étaient disputés, et la mondaine new-yorkaise se trouvait à l’hôtel Chelsea, où elle se lia avec Bob Dylan. (On pense que plusieurs chansons de Dylan de la période Blonde On Blonde, notamment Leopard Skin Pill Box Hat et Like A Rolling Stone, ont été inspirées par Sedgwick.) Sedgwick est décédée d’une overdose de drogue en 1971, mais elle a continué à fasciner le public contemporain. En 2006, Sienna Miller a joué son rôle dans le film Factory Girl.

Face B de Sunday Morning

Bien que la chanson ait été écrite par Reed avec Sedgwick en tête, elle a été chantée sur disque par la nouvelle muse de Warhol et membre controversé des Velvets, Nico. Pour de nombreux fans, la chanson en est venue à la représenter également. The Velvet Underground a enregistré Femme Fatale aux Sceptre Studios à New York au début de 1966 et la chanson est initialement sortie en tant que face B de Sunday Morning en décembre 1966. Les deux chansons sont ensuite apparues sur le premier album du groupe, The Velvet Underground & Nico, en 1967.

Vidéo

Il n’y a pas de vidéo musicale pour la piste, mais un utilisateur de YouTube sous le nom « dannycefc » a créé une vidéo pour la chanson qui sert également d’hommage à Edie Sedgwick. En janvier 2021, cette vidéo compte 5 millions de vues depuis sa mise en ligne en octobre 2009.

Reprises

Au fil des ans, Femme Fatale a été reprise par de nombreux artistes, dont Big Star et REM, ainsi que Nico sur son album solo de 1985 The Blue Angel. Plus récemment, Beck l’a abordé pour sa série en ligne Record Club.

REM

Big Star

Notre cover de Femme Fatale

Voici la reprise de Femme fatale enregistrée avec mon frère à la guitalele dans notre maison familiale bretonne.

Become a Patron!

Sources

Storyofsongs

Americansongwriter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *